Fillon attaque Joly sur sa bi-nationalité, la polémique enfle

Eva JolyLa controverse déclenchée par la proposition d’Eva Joly de remplacer le défilé militaire du 14 Juillet par un «défilé citoyen» a rebondi ce vendredi entre François Fillon et la toute récente candidate d’Europe Ecologie – Les Verts (EELV). Le Premier ministre s’en est pris à sa binationalité en taclant son manque de culture sur «la culture française».

Des déclarations qui ont visiblement blessé Eva Joly, née norvégienne.

Chaque année, nous rendons hommage à cette armée parce que cette institution défend les valeurs de la République et de la culture française.

Sur RTL, le député UMP Lionel Tardy n’y est pas allé avec le dos de la cuillère.

Suivant la ligne lancée quelques heures avant par le Premier ministre, Tardy a été cette fois plus direct, conseillant à Eva Joly de rentrer en Norvège.

«Eva Joly demande la fin des défilés militaires, il serait temps qu’elle rentre en Norvège».

«Si elle n’est pas capable de s’adapter aux institutions françaises et à la sociologie des Français (…) elle a la binationalité, à ce moment-là elle ne se présente pas à l’élection présidentielle en France», a ajouté le député de Haute-Savoie.

«Je ne partage pas le point de vue d’Eva Joly sur le défilé du 14 juillet, mais elle a parfaitement le droit de défendre cette position sans qu’il soit besoin de mettre en cause sa culture des valeurs de la France», a réagi François Hollande auprès de l’AFP.

Aux yeux du député de Corrèze, «cette remarque de François Fillon est blessante, non pas pour Eva Joly seulement, mais pour tous les Français qui ont acquis la nationalité depuis peu, voire pour certains depuis bien longtemps».

En marge d’un déplacement à Avignon, Martine Aubry s’est dite extrêmement choquée, que l’on «bafoue une fois de plus les fondements et les valeurs de notre République». S



Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire