Florian Philippot, «choqué» par les élus Corses

Florian Philippot, «choqué» par les élus CorsesFlorian Philippot, «choqué» par les élus Corses. » Il a également rappelé que l’utilisation de la langue française est dans la constitution et a qualifié cette prise de parole «d’acte anti-républicain, anti-national, parce que non seulement il a pris la parole en corse dans une institution de la République, mais il a dit des choses gravissimes.

«Je ne crois pas que les Corses aient voté pour être largués de la France» a laché Florian Philippot.

S’il n’est pas le seul à avoir réagi après l’utilisation du corse par Jean-Guy Talamoni, une chose est sure la victoire nationaliste en Corse a été peu médiatisée suite au score sans précédent du FN mais préoccupe néanmoins.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS