Interdiction du boeuf aux hormones: José Bové se félicite de l’accord UE-USA

Interdiction du boeuf aux hormones: José Bové se félicite de l'accord UE-USAL’interdiction d’importer du boeuf aux hormones dans l’Union européenne montre que les États-Unis “ont accepté que la santé est plus importante que le commerce”, s’est félicité jeudi José Bové, interrogé sur France Inter.

M. Bové réagissait au lendemain de la signature d’un accord préliminaire entre les États-Unis et l’Union européenne qui écarte définitivement la commercialisation en Europe du boeuf aux hormones américain.

En janvier, l’administration Bush avait annoncé, quelques jours avant son départ, sa décision de tripler les droits de douane aux importations de roquefort, qui passaient de 100 % à 300 % par mesure de rétorsion à l’interdiction par Bruxelles du boeuf aux hormones.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS