la dette ? C’est à cause des pauvres !

Dans son interview accordée au Monde daté du 30 mars, Valérie Pécresse, ministre du Budget et porte parole du gouvernement, a enfin trouvé la raison du creusement de 500 milliards d\u2019euros de la dette depuis 2007 : les plus fragiles.Oubliant ainsi les cadeaux fiscaux aux grandes entreprises ou la baisse de la TVA. Par ailleurs, puisqu’on nous reproche toujours d’avoir accru la dette publique de 500 milliards d’euros, je voudrais apporter la précision suivante : depuis 2007, nous avons dépensé 560 milliards en dépenses sociales pour les plus fragiles», a récemment expliqué la ministre du Budget.

C’est à cause des pauvres! En cinq ans, le chômage augmenté de 30%.

Comme le montre le document que nous ont fourni les services de Bercy, un ensemble hétéroclite de dispositifs sont additionnés pour aboutir à ce chiffre de 560 milliards.

En fait, toutes les prestations et autres allocations à caractère social de l’Etat et des caisses de sécurités sociales sont listées.

Seulement sur le quinquennat, ce sont plus de 5 500 milliards d’euros qui ont été dépensés, dont 500 milliards ont été empruntés (en fait d’avantage que ce que dit Valérie Pécresse : fin juin 2007 la dette était de 1 221 milliards et devrait atteindre 1 770 en juin 2012). S



Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS