16 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

La tempête Xynthia bouleverse la campagne électorale

Segolene RoyalDominique BussereauMais l’UMP propose sa suspension dans les régions touchées par Xynthia. Ségolène Royal demande, quant à elle, une campagne “pudique”. Interruption ou campagne “pudique”, le bilan humain et les lourds dégâts matériels de la tempête s’imposent aux candidats dans la course aux régionales.

Le secrétaire général de l’UMP Xavier Bertrand a déclaré lundi 1er mars que la campagne de l’UMP pour les régionales serait suspendue le temps “nécessaire” dans les régions touchées par la tempête Xynthia.

“On est avant tout aujourd’hui dans un moment de recueillement vis-à-vis des familles des victimes”, a déclaré Xavier Bertrand sur Canal+ alors que le bilan provisoire de la catastrophe s’élevait ce lundi matin à 47 morts.

Il a souligné “la mobilisation totale” du gouvernement face à la catastrophe, le président Nicolas Sarkozy se rendant ce lundi en Charente-Maritime et Vendée, deux des départements les plus touchés.

La campagne officielle qui démarre ce lundi “doit être pour nous l’occasion de mobiliser davantage notre électorat”, a-t-il affirmé.

Sans évoquer d’interruption, Ségolène Royal a estimé que la campagne des régionales devait “changer sans doute de nature, être beaucoup plus pudique” sans toutefois priver les citoyens d’un débat.

“Je pense que dans cette période de deuil et de consternation mais en même temps de mobilisation et de reconstruction (…) il faut bien sûr beaucoup de pudeur”, a affirmé Ségolène Royal interrogée par téléphone sur Europe 1 depuis la Rochelle (Charente-Maritime) où elle a installé une cellule d’urgence. Source

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS