18 mai 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

La tension monte entre Sarkozy et les syndicats

La CFDT a réagi avec vigueur aux propos du président-candidat sur les syndicalistes d’ArcelorMittal. La direction de la CFDT a «condamné» lundi les accusations de Nicolas Sarkozy contre les syndicalistes CFDT d’ArcelorMittal à Florange (Moselle), en jugeant ses «propos dangereux pour la démocratie en général et la démocratie sociale en particulier». Après «ses attaques répétées contre les corps intermédiaires, les partenaires sociaux et en particulier les syndicats», Nicolas Sarkozy a «attaqué directement les militants CFDT dans le but de les opposer aux “vrais” salariés», dénonce la confédération de François Chérèque dans un communiqué.

La confédération déplore aussi que «le candidat UMP n’ait pas souhaité répondre» à sa proposition de rencontre à l’approche de l’élection présidentielle.

La CFDT précise qu’elle ne rencontrera donc pas Nicolas Sarkozy «car la campagne officielle va débuter et il n’est pas question pour elle de se trouver en position d’être instrumentalisée par un candidat si près du scrutin». S



N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS