La TVA (anti)sociale synonyme de hausse de salaire ?

L’idée serait de baisser les cotisations sociales patronales pour les reporter sur un impôt.Pour y parvenir, le gouvernement peut compter sur le soutien du Medef.Le syndicat patronal s’est prononcé dès le 15 novembre en faveur d’une telle réforme et lui a même proposé trois scénarios d’ampleur différente.Et pour mieux faire passer la pilule d’une augmentation d’impôts (TVA et/ou CSG), Laurence Parisot propose de baisser aussi les cotisations sociales salariales.

Avec l’avantage direct de faire augmenter le salaire net, visible en bas de toutes les fiches de paie, et ce, pourquoi pas, dès le début du mois d’avril…

Sur cette somme, 8,3 milliards de cotisations sociales salariales seraient transférées vers la CSG, qui ne pèse pas seulement sur les salaires, mais aussi sur les revenus du capital.

Gain automatique de l’opération pour un salarié à 2 000 euros brut à la fin du mois : 15,3 euros, selon les chiffres fournis par Medef. S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire