Le docteur Sarkozy présente sa note

Et voilà c’est parti, il l’avait promis et il va le faire : les franchises médicales vont arriver et ce n’est une bonne nouvelle pour personne.Bientôt, lorsque vous serez malades vous devrez débourser, en plus de l’euro forfaitaire sur la consultation de votre médecin, 50 centimes d’euros sur chaque boîte de médicament, 50 centimes sur chaque acte paramédical et deux euros sur chaque recours au transport sanitaire, jusqu’à un plafond de 50 euros par an.

C’est bien joli d’annoncer un plan pour lutter contre Alzheimer et contre les cancers (ma grand-mère souffre d’Alzheimer), mais encore faut-il rendre ce projet crédible.

Et au delà des critiques (on verra cela dans un second temps) sur le principe même des franchises c’est avant la crédibilité du projet qui est inexistante.

Comment, en ne couvrant même pas le déficit annuel de l’assurance maladie (et je ne parle même pas de rembourser la dette de 60 milliards accumulée depuis 5 ans), veut-il dégager de l’argent pour la recherche sur Alzheimer?

Par contre, si on vous dit que c’est pour financer des recherches sur des maladies graves, là, soudain ça passe mieux.

Au delà ce chantage à l’affectif, le projet même de franchises va à l’encontre de notre système de solidarité car on demande aux plus fragiles, aux plus malades de payer plus.

-> »Que tout les abrutis qui ont voter Sarkozy, leve le doigt afin que ce soit eux qui paie toute les factures qui commence a s’accumuler et qu’il va valoir rembourser ».

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title