Le journaliste Guillaume Dasquié a été mis en examen !

Spécialiste des questions de défense et des services secrets, le journaliste Guillaume Dasquié a été mis en examen dans la nuit de jeudi à vendredi pour « compromission du secret de la défense ».Il est soupçonné d’avoir divulgué des éléments provenant de rapports de la DGSE relatifs au terrorisme, ainsi qu’un document du ministère des Affaires étrangères concernant l’affaire Borrel.

Selon une source proche du dossier citée par l’AFP, il est poursuivi pour « détention et divulgation au public de renseignement ou fichier ayant le caractère d’un secret de la défense nationale » dans le cadre d’une information judiciaire confiée au juge antiterroriste Philippe Coirre.

Sur deux pages dans Le Monde titrées « 11 septembre 2001: les Français en savaient long », le journaliste racontait avoir consulté 328 pages de rapports de la DGSE rédigées entre juillet 2000 et octobre 2001, et révélait que les services français avaient prévenu leurs homologues américains d’un possible détournement d’avion dès janvier 2001.

Il y a un an presque jour pour jour, le journaliste avait déjà été interpellé et entendu par la police pendant deux heures, notamment pour avoir révélé une note de la Direction centrale des renseignements généraux (DCRG) qui détaillait les turpitudes passées et actuelles du président djiboutien Ismaël Omar Guelleh, dont l’entourage est soupçonné d’être le « donneur d’ordre » de l’assassinat du juge Bernard Borrel.

Initialement qualifiée de « suicide », la mort du magistrat, en octobre 1995 à Djibouti, est aujourd’hui considérée par le parquet de Paris comme « un acte criminel ».

Quelques jours plus tôt, le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire pour « violation du secret professionnel et du secret de l’instruction et recel ».

-> c’est une honte pour notre supposé democratie !

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title