Le siège de l’ONU attaqué en Afghanistan, 12 morts dont 7 employés

Sept employés étrangers de l’ONU ont été tués vendredi dans l’attaque des bureaux des Nations unies à Mazar-i-Sharif, la grande ville du nord de l’Afghanistan, par des manifestants protestant contre le récent autodafé d’un Coran aux Etats-Unis. Si ce bilan donné par les autorités provinciales est confirmé, c’est l’attaque la plus meurtrière contre l’ONU en Afghanistan depuis l’invasion de ce pays par une coalition internationale fin 2001, pour faire tomber le régime des talibans.

Les manifestants ont fait une déclaration exigeant que le gouvernement afghan « coupe tout lien diplomatique avec les Etats-Unis s’ils ne poursuivent pas le pasteur qui a brûlé le Coran ».

Ils ont en outre demandé au Parlement afghan de « déclarer illégale la présence de troupes étrangères en Afghanistan », où environ 132.000 soldats étrangers, aux deux tiers américains, soutiennent le gouvernement de Kaboul face aux talibans. S






Vous pourriez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer