Les “chèques contraception”, cette idée de Royal qui agace Chatel

Les Luc Chatel a vivement réagi jeudi au projet de Ségolène Royal d’envoyer aux lycéennes de Poitou-Charentes des “chèques contraception” pour les jeunes filles mineures.

Alors que la socialiste se targue de braver “le blocage de l’Éducation nationale”, le ministre de l’Éducation la rappelle à l’ordre : “Seul le planning familial est autorisé à prescrire des contraceptifs à un enfant mineur.”

Il s’agit d “un carnet de tickets : un pour une consultation médicale gratuite, un second ticket pour accéder à l’achat de contraceptifs, un ticket pour faire les analyses médicales et un ticket pour faire une visite de contrôle”, a détaillé jeudi Ségolène Royal au micro de RMC et BFM TV.

En 1999, alors ministre déléguée à l’enseignement scolaire, elle avait déjà permis aux infirmières scolaires de délivrer la pilule du lendemain aux adolescentes dans les collèges et lycées.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS