L’Europe s’inquiète de plus en plus pour ses citoyens en Libye

EuropeLes pays européens s’organisent pour faire partir leurs citoyens de Libye face à l’insurrection dans le pays qui menace de tourner à la guerre civile, tout en restant divisés entre partisans de la fermeté et de la prudence à l’égard de Mouammar Kadhafi. Plusieurs pays européens -Italie, Autriche, Portugal- ont annoncé des plans d’évacuation de leurs ressortissants et d’autres citoyens européens, avec envoi d’avions militaires pour le rapatriement.

« Nous étudions les moyens d’aider les Français à partir si la situation l’impose », a déclaré dans la soirée le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero, « il est demandé à tous les Français de se signaler à l’ambassade et de rester joignables en permanence ».

Le ministre allemand des Affaires européennes, Werner Hoyer, a parlé d « un mouvement tectonique » et exhorté l’UE à être à la hauteur.

L’Union européenne a certes « condamné » lundi dans une déclaration commune la répression des manifestations en Libye et demandé que soit mis fin « immédiatement » à la violence. S






Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire