L’UMP rêve d’une cohabitation

Logo UMPDans la tempête, le navire UMP ne prend pas (encore) l’eau. Lundi, tous les ténors de l’UMP ont joué la partition de l’unité, remettant à plus tard les règlements de comptes. Avec un objectif en vue : éviter une bérézina, et même gagner les élections législatives des 10 et 17 juin. Il n’y a aucune place pour les querelles de personnes”, a insisté le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé lundi après-midi après avoir réuni le bureau politique du parti.

En signe d’apaisement, Jean-François Copé a proposé la mise en place d’un comité de campagne de 42 membres pour mener la bataille des législatives.

Après avoir étudié la carte électorale du second tour, les stratèges du parti veulent croire qu’il est “jouable” de priver le nouveau président François Hollande d’une majorité socialiste pour gouverner en lui imposant une cohabitation.

Ils évoquent pour cela les 1 131 067 voix d’écart entre Nicolas Sarkozy et François Hollande.

Selon plusieurs membres du parti, l’obtention d’une majorité au Palais-Bourbon se jouerait à 40 sièges sachant que l’UMP dispose actuellement de 305 députés sortants.

La moitié du pays a le droit d’être représentée”, a insisté le Premier ministre François Fillon lors du bureau politique, selon un participant.

Pour mener campagne, l’UMP entend garder exactement la même stratégie que lors de l’élection présidentielle : faire une campagne droitière tout en adressant des clins d’oeil aux centristes.

Bien décidé à garder les rênes du parti, le député-maire de Meaux multiplie les gages d’ouverture pour court-circuiter ses opposants. S



Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS