2 mars 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Martine Aubry tient la barre durant l’affaire DSK

Le bureau national du PS, présidé par la première secrétaire, s’est réuni mardi à Paris…A la sortie d’un bureau national historique et thérapeutique, ils n’avaient que son nom à la bouche. C’est un point de stabilité, notre référent.» Alourdis par le boulet de l’affaire DSK, les socialistes s’agrippent à leur capitaine. Et, dans la tempête, ils répétent le mot «unité» à satiété.

«Ce matin, j’ai remercié chacun des socialistes, parce que nous avons été unis, mais aussi parce que nous avons été responsables», explique la première secrétaire, presque soulagée.

«A d’autres époques, le PS serait entré en guerre dès le lendemain», confie un proche d’Aubry.

«Ce ne sera pas éternel, la politique reprendra ses droits», lâche un dirigeant socialiste interrogé à la sortie du bureau national.

Une feuille de route qui l’a conduite, mardi, au Teich, une commune de Gironde pour échanger avec les militants sur le projet, son bébé.

«Nous devons être là où les Français nous attendent, c’est-à-dire dans l’apport de réponses», a-t-elle répété.

Et tant pis si les François Hollande et Ségolène Royal (partis très discrètement, mardi) engrangent. «Il ne faut surtout pas lui forcer la main», explique Henri Emmanuelli. S



N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS