Non-lieu pour Nicolas Sarkozy

Non-lieu pour Nicolas Sarkozy.Les magistrats du tribunal de Bordeaux ont finalement estimé que les charges retenues contre Nicolas Sarkozy étaient trop ténues pour motiver son renvoi devant une juridiction.Dans l’affaire Bettencourt, les juges Jean-Michel Gentil et Valérie Noël ont décidé de ne pas renvoyer Nicolas Sarkozy devant le tribunal correctionnel. L’ancien chef de l’État était poursuivi pour abus de faiblesse. Il était soupçonné d’avoir reçu de l’argent pour sa campagne électorale de 2007 de la part de la milliardaire Liliane Bettencourt.

Les magistrats du tribunal de Bordeaux ont finalement estimé que les charges retenues contre Nicolas Sarkozy étaient trop ténues pour motiver son renvoi devant une juridiction.

En revanche, à l’exception de l’avocat fiscaliste parisien Fabrice Goguel, les dix autres personnes mises en examen dont Eric Woerth, François-Marie Banier, Stéphane Courbit et Patrice de Maistre devraient comparaître en 2014 à la barre du tribunal du TGI de Bordeaux.
De Sud-Ouest par Dominique Richard et Jean-Michel Desplos

Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire