16 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Pas de classes fermées en 2012: un “tour de passe-passe”

ecoles_en_dangerNicolas Sarkozy a annoncé lors d’un déplacement la fin des suppressions de classes dans le primaire. La rentrée 2012 n’est prévue que dans une quinzaine de mois, après la présidentielle, mais c’est pour celle-ci que Nicolas Sarkozy a annoncé ce mardi le gel des fermetures de classes dans les écoles primaires (hors critères géographiques). En déplacement dans l’établissement de La Canourgue (Lozère), le président a en revanche assuré qu’il n’y aurait pas d’entorse cette année dans l’Education nationale à la politique de suppression du nombre de fonctionnaires, menée tambour battant depuis le début de son mandat présidentielle.

Les effectifs de l’Education nationale ont été réduits de 16 000 postes (très majoritairement des enseignants) en 2010, et le seront en même nombre en 2011, comme l’avait annoncé fin mai le ministre de l’Education nationale.

Le premier syndicat du secondaire, le Snes-FSU voit dans cette annonce une tromperie: “Une fois de plus, le gouvernement tente de tromper l’opinion et feint d’entendre les protestations des élus et des parents”.

Le président de la République a par ailleurs annoncé qu’il voulait “ouvrir le débat sur les rythmes scolaires s’il y a un consensus, s’il y a une volonté d’expérimenter”. S



N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS