Pôle emploi abolit la rétroactivité

Pôle emploi abolit la rétroactivitéA partir du 1er janvier 2013, les chômeurs radiés des listes de Pôle emploi ne pourront plus l’être de manière rétroactive et se voir réclamer, en conséquence, le remboursement des allocations indûment perçues, a-t-on appris auprès de Pôle emploi, jeudi 27 décembre 2012.

Jusqu’alors, les demandeurs d’emploi rayés des listes pour absence à convocation, non-recherche d’emploi active ou encore refus de plus de deux offres “raisonnables” étaient suspendus à partir de la date du “manquement”.

Ils l’apprenaient plusieurs semaines plus tard, en même temps que leur était réclamé le remboursement des allocations indûment perçues pendant cette période, une “double peine” dénoncée depuis plusieurs années par les associations de chômeurs.

“On ne boude pas notre plaisir, sachant que ça fait cinq ans qu’on le réclamait et que tous les demandeurs d’emploi indemnisés radiés pâtissaient de cette rétroactivité, d’une durée de 15 jours à un mois et demi en moyenne”, s’est félicitée Rose-Marie Péchallat, ex-conseillère Pôle emploi, à la tête de l’association Recours-radiation.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS