21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Relance : la France ‘a brûlé ses cartouches’

Economie - RigueureEn 2009, l’État a dépensé 75 % des sommes prévues pour soutenir l’économie. «La France a consacré l’essentiel de son soutien budgétaire sur 2009, alors que l’Allemagne ou les États-Unis, par exemple, dépenseront deux à trois fois plus cette année», souligne Karine Berger, économiste chez Euler-Hermès.

«Seul le retrait progressif de la prime à la casse risque de peser graduellement sur l’industrie automobile», souligne Laurence Boone, chef économiste chez Barclays.

En revanche, «les entreprises qui ont beaucoup bénéficié de soutien à leur trésorerie l’an dernier se retrouvent début 2010 dans une situation délicate, avec des prêts bancaires toujours aussi difficiles à obtenir». Source

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS