2 mars 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Sarkozy promet trois millions d’euros aux victimes de la tempête

Nicolas SarkozyLe chef de l’Etat, qui s’est rendu dans les zones les plus touchées par la tempête, a également annoncé qu’il signerait dès mardi l’arrêté de catastrophe naturelle.Nicolas Sarkozy a annoncé, lundi 1er mars, aux élus de l’Aiguillon-sur-Mer, commune de Charente-Maritime particulièrement frappée par la tempête Xynthia, qu’il signera dès mardi l’arrêté de catastrophe naturelle.

S’exprimant devant les élus de la commune, où l’on a enregistré 25 morts sur les 48 recensés, le chef de l’Etat a affirmé que « l’urgence c’est d’entourer les familles qui ont des disparus et des morts ».

Reste qu’il a lui-même mis en cause la politique d’urbanisme dans les départements dévastés par la tempête Xynthia, en déclarant : « De mon point de vue la sécurité est prioritaire.

On ne peut pas transiger avec la sécurité ».

Le président a donc demandé « un plan digues » à Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, après la tempête Xynthia.

Le chef de l’Etat était accompagné, outre du ministre de l’Ecologie, du ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, du président du conseil général de Vendée Philippe de Villiers et de celui de Charente-Maritime Dominique Bussereau (également secrétaire d’Etat aux Transports).

« La priorité, c’est de mettre en sécurité toutes les personnes sans abri », avait-il déclaré, estimant qu’il faudrait plusieurs jours pour revenir à la normale. Source

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS