Ségolène Royal reconnaît des erreurs

Après François Hollande, au tour de Ségolène Royal d’effectuer sa rentrée politique.Dans un entretien accordé au Journal du dimanche daté du 19 août, l’ancienne candidate socialiste à la présidence est notamment revenue sur sa campagne électorale, reconnaissant qu’il y a eu « des dysfonctionnements et des erreurs sur lesquels [elle a] pu réfléchir ».« Aujourd’hui, j’ai le temps, je choisis, je contrôle », ajoute-t-elle, émettant le souhait de conserver sa place au sein du PS en dépassant les différends politiques qui l’oppose aux autre ténors du parti.

Dans cette optique, Ségolène Royal déclare qu’elle n’entend pas créer de nouveau courant au sein du Parti socialiste.

En ce qui concerne sa vie privée, l’ancienne candidate socialiste a peu évoqué sa séparation d’avec le premier secrétaire du PS, François Hollande.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title