Simone Veil fustige l’idée de Sarkozy

Simone Veil, qui assistait mercredi soir au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), n’a pas de mots assez durs pour condamner la proposition de Nicolas Sarkozy de « confier la mémoire » d’un enfant français victime de la Shoah à chaque élève de CM2, dès la rentrée prochaine.Nous mêmes, anciens déportés, avons eu beaucoup de difficultés, après la guerre, à parler de ce que nous avions vécu, même avec nos proches.

Et, aujourd’hui encore, nous essayons d’épargner nos enfants et nos petits-enfants.
Source complete

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title