16 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Soutenu par Royal, Dray veut maintenir sa candidature

julien-draysegolene-royalLe cas Dray délicat à régler pour Solférino. Elu en 2004 vice-président de la région Ile-de-France, Julien Dray a accusé la direction du PS d’avoir «foulé aux pieds» des «valeurs fondamentales de la République», comme la présomption d’innocence et de «valider le fait que n’importe qui, demain, pourra être mis hors jeu par une campagne de déstabilisation médiatique».

Une accusation que réfute Benoît Hamon. Le porte-parole du PS a promis lundi qu’il n’y avait «pas de remise en cause de la présomption d’innocence» et s’est défendu d’une «gestion cacophonique» du dossier.

Il a toutefois admis que «la situation [était] plus difficile qu’ailleurs», mais, a-t-il dit «la décision a été prise souverainement par la fédération et nous la soutenons».

Christophe Borgel, secrétaire national du PS aux élections, a également récusé toute «manoeuvre de la direction nationale» dans les choix faits pour les listes des régionales.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS