25 avril 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Trois policiers victimes d’un guet-apens : “Ils étaient là pour casser du flic”

Je ne sais pas si vous imaginez la scène, deux fonctionnaires de police en pleine nuit qui partent en courant. Ecoeurés et choqués, un des policiers victimes d’une agression dans la nuit de mardi à mercredi à Gennevilliers, raconte les minutes infernales qu’il a vécues. Cette nuit-là, cité du Luth à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), trois fonctionnaires ont été attaqués par une trentaine de personnes à coups de pierres.

«C’est clairement un guet-apens», a déclaré Brice Hortefeux, le ministre de l’Intérieur, qui a fait le déplacement mercredi après-midi au commissariat de Colombes, où sont affectés ces policiers.

Selon Laurent Arnaudas, le secrétaire départemental du SGP 92, ce guet-apens pourrait avoir un lien avec une interpellation survenue dans l’après-midi précédant l’agression.

D’après les témoignages, un jeune en moto leur aurait foncé dessus.

Le jeune a finalement chuté avant d’être rattrapé et interpellé.

Selon les premiers éléments, les trois policiers, membres du commissariat de Colombes (Hauts-de-Seine), ont été pris à partie en début de nuit aux abords de la cité du Luth, alors qu’ils intervenaient sur un feu de véhicule situé sur un chantier.

«On a retrouvé une cinquantaine de pavés autour du véhicule, qui a été complètement détruit», a ajouté cette source. S



N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS