Un doigt d’honneur de Sarkozy !

Des étudiants français risqueraient d’être poursuivis pour outrage au chef de l’Etat, pour avoir collé cette affiche ? Mercredi 10 Octobre, il est 23h30 quand trois jeunes étudiants militants de l’Unef de la Rochelle s’apprêtent à coller sur un point d’affichage public cette affiche choc de la nouvelle campagne.L’affiche est trop provocante à leur goût: les policiers questionnent les trois étudiants sur les raisons de cette campagne avant de décider de les embarquer au commissariat.

C’est du moins la première version donnée aux trois colleurs d’affiches.

Car quinze minutes après l’interpellation, un représentant du bureau national, Reynaldo Dos Santos, qui collait des affiches non loin de là, les a rejoint au poste de police.

Il le fait réagir sur l’incident et envoie dans la foulée cette partie de l’interview à ses collègues de France Bleue La Rochelle, pas encore au courant de l’affaire.

L’information continue de circuler et après diffusion d’un sujet, l’équipe de France Bleue La Rochelle prévient rapidement l’équipe de France 3 La Rochelle, qui envoie une équipe à la rencontre des trois militants.

Le chef d’édition du journal est tombé par hasard sur les images de France 3 mises en partage sur le réseau d’images EVN.

Interloquée par le motif « d’offense au chef de l’Etat », la journaliste Sylvie Duquesnoy, décide aussitôt de reprendre le sujet.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title