Dieudonné justifie ses propos sur la Shoah

« C’est l’utilisation qui est faite de ce drame » dans de multiples commémorations « qui est obscène », a réaffirmé l’humoriste devant la cour d’appel de Paris où il est jugé pour des propos diffamatoires.Dieudonné (Sipa) Absent à son procès en première instance, l’humoriste Dieudonné a justifié, jeudi 10 avril, devant la cour d’appel de Paris, les propos sur la mémoire de la Shoah qu’il avait tenus à Alger en février 2005 et qui, à l’époque, avaient provoqué un tollé.

« Je n’ai jamais dit: la Shoah est une pornographie mémorielle », comme certains ont voulu le faire croire, a redit Dieudonné devant la 11e chambre de la cour d’appel, dénonçant « un raccourci extrêmement antisémite » et « un acharnement sans fondement » sur sa personne.

Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Simone Veil », a encore déclaré Dieudonné, faisant référence à l’opposition de Simone Veil à l’idée de Nicolas Sarkozy de faire parrainer les enfants victimes de la Shoah par des écoliers de CM2. Source complète

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title