18 mai 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

5 mois avec une pince de 15 cm dans le ventre

5 mois avec une pince de 15 cm dans le ventre5 mois avec une pince de 15 cm dans le ventre oubliée par le chirurgien. Elle était venue se faire soigner, l’intervention a empiré son cas. En région parisienne, une jeune femme de 24 ans a eu la mauvaise surprise de découvrir que ses terribles douleurs abdominales étaient dues à la présence d’une pince chirurgicale oubliée dans son ventre lors d’une intervention. En novembre 2012, Cécile, jeune habitante de Créteil, se rend à l’hôpital Saint-Louis de Paris, pour subir une intervention de chirurgie réparatrice du ventre.

Elle ne peut plus se rendre au travail, perd son emploi, et alerte l’hôpital à de nombreuses reprises, en vain.

Les médecins reconnaissent la présence d’un objet métallique, sans plus de précisions. Prise en charge rapidement, la jeune femme garde pourtant un très mauvais souvenir de son opération d’urgence pour retirer l’objet. Opérée par le même chirurgien, Cécile s’attendait à des excuses. En vain. ” Elle m’a regardée et dit, dans un petit sourire, que je ne suis pas près d’oublier : Oui, ben, ça arrive ?!”

Cinq mois plus tard, Cécile a finalement reçu un dédommagement de l’hôpital : 5400 euros. Une somme jugée “ridicule” par son avocat, Maître Frédéric Pichon.

Il a réclamé la saisie d’un expert indépendant afin d’estimer le préjudice réel de sa cliente. L’hôpital estime avoir appliqué les barèmes en vigueur et présenté ses excuses à la patiente.

Il reconnaît “l’oubli” mais rappelle que ce genre d’erreur est un fait rarissime.
résumé de Sudouest

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS