Grenelle de l’environnement

« Débat constructif », « discussions satisfaisantes », « consensus »: la plupart des participants au « Grenelle de l’environnement » sont ressortis avec le sourire mercredi d’une première séance de travail consacrée aux transports et à l’habitat.La plupart des idées débattues ayant été approuvées par les participants, elles devraient être mises en oeuvre, conformément au principe édicté par François Fillon en début de journée.

Dans le bâtiment, un consensus a été trouvé sur le renforcement de l’efficacité énergétique des constructions.

« Ce matin on a vraiment convergé sur des choses très fortes », a dit Nathalie Koszciusko-Morizet, tandis que Jean-Louis Borloo saluait un débat « incroyablement constructif ».

« J’ai tenu à souligner la nécessité de mettre la dimension sociale (en avant, car) je ne voudrais pas que le surcoût qui sera entraîné par la mise aux normes aille dans un sens défavorable pour les plus fragiles », a-t-elle dit à la presse.

Dans son discours de clôture de jeudi, Nicolas Sarkozy doit en effet procéder aux premiers arbitrages sur les sujets qui fâchent comme le nucléaire, les organismes génétiquement modifiés, les pesticides ou encore les incinérateurs de déchets.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title