Le dépistage du VIH recommandé pour tous

Le dépistage du VIH recommandé pour tousC’est l’élément clé du nouveau plan national 2010-2014 de lutte contre le VIH/sida et les autres infections sexuellement transmissibles (IST), dont la version définitive a été présentée jeudi par Roselyne Bachelot, ministre de la Santé. Surtout, malgré les cinq millions de tests du VIH réalisés chaque année dans notre pays, beaucoup de diagnostics sont portés à un stade déjà avancé de perte d’immunité.

Pour retrouver ces malades qui s’ignorent et les traiter plus tôt, un triple système de dépistage se met en place à travers le système de soins, des centres communautaires et des lieux de dépistage.

À terme, l’objectif de ce plan quinquennal, financé à hauteur de 954 millions d’euros (dont 554 par l’État et 400 par l’Assurance-maladie), est de réduire de 50 % l’incidence de l’infection par le VIH et de 50 % la proportion de personnes découvrant leur séropositivité au stade du sida.

Reste à savoir si le nouveau dispositif convaincra les 20 millions à 25 millions de Français qui n’ont jamais bénéficié de test du VIH – et qui probablement ne s’estiment pas à risque – de se faire dépister au moins une fois dans leur vie.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS