Le procès du sel

Attaqué par les industries salines pour avoir dénoncé les méfaits de l’excès de sel dans les aliments et la désinformation à laquelle se livrent ses opposants, son combat fait figure de symbole pour nombre de combats «citoyens».Devant le tribunal de grande instance de Paris, à l’ouverture de son procès, aujourd’hui, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées pour affirmer leur soutien au chercheur de l’Inserm.

Ils profitent de l’occasion pour dénoncer les pressions dont sont victimes les «lanceurs d’alertes» sur les dérives agro-alimentaires.

Dans la salle de la 17e chambre d’audience du tribunal, sur le banc des accusés, outre Pierre Meneton, le rédacteur en chef et un journaliste du magazine «TOC», dans lequel le scientifique a commis ses déclarations.

Dans le public, le Professeur Patrick Vexiau, chef du service de diabétologie à l’hôpital Saint-Louis et secrétaire national de l’Association française des diabétiques (AFD).
Source complete

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire