Sécu : ça va faire mal !

Le gouvernement, confronté à une très nette dégradation des comptes de la « Sécu » en 2007, a présenté mercredi un plan de redressement de 1,225 milliard d’euros d’économies en année pleine, prévoyant des baisses de remboursements pour les assurés sans médecin traitant.Avec un « trou » de 12 milliards d’euros prévus en 2007, toutes branches confondues (maladie, vieillesse, famille, accidents du travail), la Sécurité sociale se retrouve confrontée à un de ses déficits les plus élevés depuis sa création, il y a plus de 60 ans.
La branche maladie accuse à elle seule un déficit de 6,4 milliards, en raison d « une reprise des dépenses » liées aux arrêts de travail et aux médicaments.
Le plan de redressement présenté par les ministres de la Santé, Roselyne Bachelot, et des Comptes publics, Eric Woerth, devrait permettre de réaliser des économies de 417 millions d’euros dès cette année.
Les assurés seront mis à contribution à hauteur de 350 millions d’euros sur un an, avec des baisses de remboursement ciblées et un déplafonnement du forfait de 4 euro par jour.
Le déficit du régime général (salariés du privé) devrait totaliser cette année 12 milliards d’euros contre 8 milliards initialement prévus, pour « retrouver ainsi ses plus hauts niveaux de 2004 et 2005 », selon les prévisions de la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS) publiées mercredi.  C’est a ce demander si le gouvernement comme les CPAM ne sont pas intimement convaincu que les assurés sociaux font expres d’être malade ?

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title