23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Une opacité totale

Une opacité totaleUne opacité totale. Il y a peu de temps un patient a porté “plainte” contre un médecin conseil à l’ordre des médecins de son département. Suite à cela une rendez-vous pour conciliation a eu lieu entre le patient, le médecin conseil et deux autres médecins de l’ordre des médecins dans leur locaux. Le patient après avoir énoncé les “griefs” qu’il avait sur le médecin conseil (comme par exemple le fait que le patient n’était pas encore rentré dans le bureau que le médecin…

lui a indiqué qu’il ne pouvait pas continuer a l’indemniser sans au préalable l’avoir ausculter ! ceci n’étant qu’un petit bout des griefs ! il doit voir dans le mare de café), ce dernier a eu la parole et n’a pas contredit. Les médecins de l’ordre sont intervenu brièvement au début, pendant et à la fin de la discutions. Ces derniers ont demandé au patient s’il souhaitait maintenir sa “plainte” envers le médecin conseil en ayant pris bien soin de préciser les possibles conséquences car cela pouvais allez jusqu’au tribunal compétent. Le patient à retiré sa plainte mais les médecins de l’ordre ont indiqué ceci : même si vous retirer votre plainte cela n’empêche pas l’ordre des médecins, ce n’est qu’une hypothèse, de continuer le processus mais dans cette situation ils ont bien préciser que le patient n’est pas mis au courant ! ! d’ou l’opacité totale de l’ordre des médecins dans ce genre d’affaire. Après ils se plaignent que les journaux, les personnes, mes médias parlent des médecins qu’ils sont intouchables et qu’ils ne se dévorent pas entre eux. Mais ans cette situation cette question est légitime.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS