Votre actualité au quotidien

Bigorexie : quand la pratique du sport tourne à l’obsession

Bigorexie
18/10/2019 – Pratiquer une activité physique, c’est bon pour la santé. On dit même souvent que le sport est un excellent antidépresseur. Mais…
Continuer la lecture

Grand Prix du Japon Motegi MotoGP FP2

Grand prix moto
18/10/2019 – Les Yamaha ont réalisé un triplé ce matin, mais Marc Márquez n’était pas loin. Bien que déjà titré, l’octuple Champion du monde ne compte pas relâcher ses efforts et le prouve…
Continuer la lecture

4 jours de travail par semaine, c’est le choix des salariés français

4 jours de travail par semaine, c'est le choix des salariés français4 jours de travail par semaine, c’est le choix des salariés français. Au total, 60% des salariés de l’Hexagone opteraient pour une semaine de travail de quatre jours s’ils avaient le choix, selon une étude du spécialiste des bulletins de paie ADP, dévoilée ce mardi 28 mai 2019.

Sur les 1 410 salariés français interrogés par l’agence Opinion Matters pour le groupe américain, seulement 17% seraient prêts à percevoir une moindre rémunération pour cette semaine plus courte, quand 83% préféreraient travailler plus pendant ces quatre jours pour continuer à gagner le même salaire.

Parmi les 16-34 ans favorables à une semaine de quatre jours au lieu de cinq, 14% opteraient pour une moins bonne rémunération plutôt que des journées plus longues et plus intenses.

Ailleurs en Europe, où les avis de 10 585 salariés ont été recueillis, la semaine de quatre jours séduit en particulier les salariés espagnols — 63% d’entre eux y sont favorables, comme les Britanniques (61%), les Hollandais (61%) se prononcent également en majorité pour une semaine de travail plus courte. A l’inverse, seulement 38% des travailleurs polonais choisiraient de passer de cinq à quatre jours s’ils en avaient la possibilité.

« Les résultats de notre étude montrent que les employeurs devraient commencer à prendre au sérieux cette idée d’un passage à une semaine de travail de 4 jours », estime Carlos Fontelas de Carvalho, le président d’ADP en France et en Suisse.

Lire aussi : Amazon licencie des salariés qui ont affiché leur soutient au gilets jaunes




Heure en France :


EDITO


Consulter les archives édito


Réforme des retraites : le gouvernement prêt à utiliser « la clause de grand-père » ?

Retraite

17/10/2019 – Le gouvernement est prêt à reculer sur la réforme des retraites. C’est ce qu’indique un document fourni aux syndicats qui évoque deux pistes : renvoyer à plus tard la réforme ou la mettre en place pour les jeunes seulement.
Continuer la lecture


«On ne se taira plus» : en Corse, ils se lèvent contre la mafia

Mafia Corse

30/09/2019 – Après un nouvel assassinat sur l’île, plusieurs initiatives ont été lancées pour sensibiliser la société civile face à l’emprise de la mafia. Et à ne plus garder le silence. Il serait bien temps.
Continuer la lecture

Tarifs du gaz, épargne, retraite… Tout ce qui change dès ce mardi 1er octobre

Tarifs du gaz

01/10/2019 – Des tarifs réglementés du gaz aux nouveaux produits d’épargne-retraite en passant par l’allocation pour les adultes handicapés, voici tout ce qu’il faut sur les changements au 1er octobre ayant un impact sur le porte-monnaie des Français.
Continuer la lecture


« Cette décision reconnaît des années de militantisme » : décrocher un portrait de Macron jugé « légitime »

Militantisme

16/09/2019 – Le droit de décrocher le portrait du président de la République, afin d’avoir son oreille. Tel est en substance le sens qu’a voulu donner le juge Marc-Emmanuel Gounot, dans la surprenante décision rendue lundi 16 septembre, au tribunal de Lyon.
Continuer la lecture