Selon une étude, les mammouths, rhinocéros laineux… Ils se seraient éteints plus tard qu’on le croyait

Selon une étude, les mammouths, rhinocéros laineux... Ils se seraient éteints plus tard qu'on le croyaitLes créatures géantes de l’ère glaciaire auraient coexisté simultanément aux humains, d’après une vaste étude menée sur les dix dernières années à travers le cercle Arctique, avant de s’éteindre vers 3 900 environ avant notre ère.

Ils ont même cohabité avec des humains, avant de disparaître pour de bon. En tout, 73 sites où des restes de mammouths avaient été retrouvés par le passé ont été passés au crible.

Ces recherches ont permis de déterminer que des mammouths vivaient en Sibérie continentale il y a environ 3 900 ans, soit plusieurs centaines d’années après la construction de la grande pyramide de Gizeh en Égypte ou encore des mégalithes de Stonehenge.

À CONSULTER >> Abandon des animaux de compagnie, le gouvernement sort son plan

Leur extinction a été consécutive de la disparition des steppes de mammouths, un écosystème qui leur était favorable, remplacées par un climat plus chaud et humide indique lci.fr

La raison de leur extinction fait l’objet d’un débat scientifique depuis plus d’une centaine d’années autour de deux théories principales : les mammouths ont été chassés à mort dans les siècles qui ont suivi leur premier contact avec les humains, ou ils n’ont pas été capables de s’adapter assez rapidement à un climat changeant à l’issue de la période glaciaire. Ce chevauchement plus long entre les humains et les mammouths décrit dans l’étude renforcerait la seconde hypothèse.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire