Bientôt un commissariat virtuel !

Le ministère de l’Intérieur planche en effet depuis un an sur la création d’un service de police sur Internet pour désengorger les commissariats, à l’instar de ce qui existe déjà en Italie ou en Espagne.La ministre l’a ensuite brièvement évoqué parmi ses priorités pour 2008, lors de ses voeux à la presse.

Selon un rapport confidentiel obtenu par le quotidien Le Figaro, le projet de commissariat virtuel devrait se concrétiser «avant l’été», avec la mise en place d’un portail Internet.

Toujours selon le document confidentiel, le plaignant devra cocher le type d’infraction concernée, le montant estimé du préjudice et pourra saisir librement les circonstances des faits.

Mais, sujet sensible s’il en est, le dépôt de plainte en ligne à la française devrait être assorti de garde-fous.

Il sera d’abord réservé à certains délits, comme «un vol ou un acte de vandalisme», rapporte Le Figaro.

Mais le système doit être très bien bordé et les plaignants doivent être clairement avertis de ce qu’ils encourent en cas de déclaration abusive ou calomnieuse…
Source complete

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title