Huit ans de réclusion pour les agresseurs du bus 32

Les deux adolescents qui ont grièvement brûlé Mama Galledou à Marseille, envisagent de faire appel.LA FAMILLE de Mama Galledou est restée assise, impassible.La mère de Béchir n’a pas tenu le coup.

À 17 h 30 hier, le président Éric Magnié venait de prononcer le jugement du tribunal pour enfants : huit ans de réclusion criminelle pour chacun des deux prévenus, Béchir et Cédric, avec maintien en détention.

Lors de son réquisitoire, extrêmement sévère, elle a parlé d’une action commando du groupe des incendiaires.

Bien que Béchir se soit montré plus coopératif avec la justice que son comparse, le vice-procureur a considéré que l’on ne peut pas traiter différemment les deux prévenus, car «il reste trop de zones d’ombre».

Du 3 au 6 décembre, la cour d’assises des mineurs d’Aix-en-Provence jugera six autres adolescents accusés d’avoir participé à l’attaque du bus 32.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title