La carte de la pauvreté

D’après une étude de l’INSEE, le Nord, les Bouches-du-Rhône et la Seine-Saint-Denis sont les trois départements les plus touchés par la fracture sociale.Dans ces départements, près d’un jeune sur quatre vit sous le seuil de pauvreté — 788¬ par mois et par individu-.Cette proportion est bien plus importante que la moyenne nationale, qui s’établie à 16,4%.

Dans le Pas-de-Calais, le département le plus pauvre, un habitant vit avec 13.740 euros par an contre 20.360 euros par an et par personne dans les Yvelines, le département le mieux nanti de France.

Autre signe de l’importance des inégalités existantes, en 2004, la moitié des Français dispose d’un niveau de vie inférieur à 15 766 euros par an.

Là-bas, la pauvreté est intense : les niveaux de vie des ménages pauvres sont souvent situés très en dessous du seuil de pauvreté.

Les allocations comptent pour le tiers du revenu disponible des ménages pauvres, contre 5,4% du revenu disponible moyen des ménages.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title