La loi Chatel enterre les hotlines surtaxées

Véritables vaches à lait pour les fournisseurs d’accès, ces services d’aide téléphonique sont facturés en moyenne 0,35 euros la minute aux abonnés et auraient rapporté 112 millions d’euros entre 2005 et 2006.Dénoncés depuis des années par les consommateurs, les hotlines sont dans la ligne de mire du gouvernement depuis des mois, voire des années.

Et malgré le lobbying des FAI, la décision de supprimer cette surtaxe vient d’être adoptée.

Daniel Fava, le président de l’AFA (Association française des fournisseurs d’accès) regrette « l’absence de consultation préalable » et rappelle que la surfacturation des appels vers les services de renseignements est une pratique partagée par la concurrence, notamment par les chaînes satellites.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title