Le Parlement adopte le texte sur les criminels dangereux

Le Parlement a adopté définitivement le projet de loi présenté par la garde des Sceaux, Rachida Dati, qui permet le maintien des criminels les plus dangereux dans des centres fermés à leur sortie de prison.« Ce texte appelle de notre part nos plus expresses réserves car il porte atteinte à deux principes fondamentaux de notre droit pénal », a pour sa part déclaré la socialiste Elisabeth Guigou, ancien garde des Sceaux.

« Passer de l’homme jugé coupable à l’homme supposé dangereux, c’est piétiner un principe fondamental de notre droit depuis la Déclaration universel des droits de l’homme et du citoyen », a-t-elle affirmé.

La rétention de sûreté, qui pourra être prononcée pour une durée d’un an renouvelable, s’appliquera « à titre exceptionnel » après décision de la chambre de l’instruction.
Source complete

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title