Stress patronal, peur au travail

D’un côté, les entreprises du CAC 40 qui, comme on a pu le constater cette semaine, enchaînent de gros profits (100 milliards d’euros en 2007, en hausse de 2 % par rapport à 2006).Et des responsables de ces entreprises qui voient leurs rémunérations s’envoler.

De l’autre, des précarités dures qui s’installent, des employés dont les salaires stagnent et dont les conditions de travail se dégradent, souvent se déshumanisent.

Comment durer sans investir, sans rechercher, sans exporter?

Mais un pays a également besoin de confiance, inséparable de l’envie d’avenir.

Dans une interview exclusive donnée hier à Eric Reinhardt, la patronne du Medef explique qu’elle veut réconcilier son organisation avec les Français.

D’autant que la mondialisation est en train de perdre l’un de ses avantages : faire baisser les prix des produits de consommation grâce à une concurrence accrue.

Les cours des matières premières s’envolent. Source complete

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title