25 avril 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

F1 : Max Verstappen survole le Grand Prix de Chine et s’impose pour la première fois à Shanghai

Insatiable Max Verstappen. Le Néerlandais a remporté sa quatrième course en cinq Grands Prix en 2024 en écrasant le GP de Chine dimanche 21 avril. Le Néerlandais de chez Red Bull a signé la première victoire de sa carrière sur le tracé de Shanghai, au terme d’une domination sans partage, malgré deux voitures de sécurité à la mi-course. Pas de quoi perturber la marche triomphale de “Supermax”, vainqueur devant un Lando Norris (McLaren) méritant et l’autre Red Bull de Sergio Pérez.

Le Grand Prix a viré à la démonstration de force dès les premiers tours. Seul sur sa planète, alignant les tours une demi-seconde plus rapide que la concurrence, Max Verstappen n’a cédé la tête que le temps du bal des arrêts au stand.

Si l’écart final avec Lando Norris, auteur de son deuxième podium de la saison, peut paraître plus limité que lors d’autres succès, c’est uniquement la faute des faits de course. Deux sorties de la voiture de sécurité à la mi-course ont ramené tout le plateau échappement dans échappement, sans pour autant bouleverser la hiérarchie.

Norris en a toutefois profité pour s’intercaler entre les deux Red Bull grâce à un coup de pouce stratégique à un seul arrêt au stand offert par les deux neutralisations.

La deuxième a été offerte par une série d’erreurs, la plus manifeste étant l’œuvre de Lance Stroll (Aston Martin), qui a embouti l’avant de sa voiture dans celle de Daniel Ricciardo alors que la course n’avait pas encore repris. Cette petite animation est venue relancer une course qui jusqu’alors ronronnait puis a repris son rythme de parade.

Les Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz, quatrième et cinquième ont fini à distance du podium et hors du rythme des meilleurs ce dimanche. Un rythme qu’aurait pu atteindre Fernando Alonso (Aston Martin), finalement septième, après une erreur dans le choix de pneus de son écurie durant les interruptions. Parti 18e après une séance de qualification manquée, Lewis Hamilton (Mercedes) s’est hissé dans les points, à la neuvième place.

Des points dont se sont approchées les deux Alpine, sans parvenir à décrocher le premier Top 10 de leur saison, avec la onzième place d’Esteban Ocon, qui bénéficiait d’améliorations techniques sur sa monoplace.

Au classement des pilotes, Max Verstappen, vainqueur de 21 des 23 derniers Grands Prix, reprend un peu plus ses aises avec 25 points d’avance (la valeur d’une victoire) sur Sergio Pérez, et 34 sur Charles Leclerc.

22/04/2024 – Franceinfo

Envoi par email
RSS