15 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Paris 2024 : cyclisme, voile, surf… Quelles épreuves olympiques sont accessibles gratuitement au public ?

Si 8,6 millions de billets ont été vendus pour les Jeux olympiques de Paris 2024, battant ainsi le record d’Atlanta 1996, comme l’a annoncé Tony Estanguet jeudi 11 juillet, certaines épreuves ne nécessiteront pas l’un des précieux sésames. Sachant que la cérémonie d’ouverture du 26 juillet sur la Seine est également accessible gratuitement, mais uniquement sur invitation, pour plus de 222 000 spectateurs depuis les quais hauts.

Pour ceux qui ne veulent pas se contenter de suivre les compétitions depuis l’une des 26 fanzones ouvertes dans la capitale, franceinfo: sport vous liste les différentes opportunités de profiter des JO sans débourser un euro.
Cyclisme sur route

Pour la première fois de son histoire, le Tour de France ne se terminera pas à Paris pour son édition 2024. Mais les Franciliens frustrés de ne pas voir le maillot jaune parader sur les Champs-Elysées auront plusieurs séances de rattrapage. Il sera ainsi possible de se rendre sans justificatif sur les parcours des courses en ligne hommes et femmes des 3 et 4 août, comme sur ceux des deux contre-la-montre prévus le 27 juillet. A noter tout de même que la zone où se situera la rampe de lancement des contre-la-montre aux Invalides, ainsi que toutes les arrivées sont payantes (Trocadéro et pont Alexandre-III).
Triathlon

Là encore, le départ donné depuis le pont Alexandre-III est réservé aux privilégiés ayant payé un ticket. Mais ce ne sera pas le cas de l’ensemble des lieux traversés à l’occasion des épreuves de triathlon. Que ce soit chez les hommes le 30 juillet, les femmes le 1er août ou sur le relais mixte cinq jours plus tard, le triptyque course-nage-vélo sera accessible sans justificatif à fournir.
Marche

Exit les 50 kilomètres marche chez les hommes. Cette fois, la distance est uniformisée sur 20 bornes, comme chez les femmes. Excepté l’arrivée au Trocadéro, les rues de Paris seront ouvertes au public sur les deux courses du 1er août, comme lors du relais mixte du 7 août.
Natation marathon

Même chose pour les épreuves de nage en eau libre. Hormis le départ donné depuis le pont qui relie les Invalides au Grand Palais, l’avancée des nageurs tout au long des 10 kilomètres à leur programme est observable gratuitement depuis les bords de la Seine les 8 et 9 août.
Marathon

Hôtel de Ville, Opéra, château de Versailles, tour Eiffel… Sur ce marathon couru dans un cadre exceptionnel, vous pourrez être présents tout au long de l’exigeant tracé concocté par les organisateurs, excepté à l’arrivée près des Invalides. Mention spéciale à la côte des Gardes, qui traverse la forêt de Meudon et où la plupart des concurrents risquent d’exploser face aux forts pourcentages proposés à mi-parcours les 10 et 11 août.
Voile

Cap sur Marseille. La tribune payante installée au Prado sera probablement le meilleur endroit pour suivre les compétitions de voile. Mais avec un programme qui se décline sur cinq disciplines (kite, planche à voile, skiff, dériveur et multicoque), la plage peut également permettre de garder un œil, d’un peu plus loin, sur la bagarre au large, du 28 juillet au 8 août.
Surf

Enfin, l’épreuve de surf sera évidemment visible du public gratuitement. Si vous vous trouvez en Polynésie française, vous pourrez profiter du spectacle offert par la mythique vague tahitienne du site de Teahupoo, du 27 au 31 juillet.

15/07/2024 – Franceinfo

Envoi par email
RSS