Vettel, le cavalier seul

Quand il a été sacré champion du monde au terme de la saison 2010, Sebastian Vettel a reçu de chaleureuses félicitations de la part de son illustre aîné Michael Schumacher. Pendant que Vettel, 23 ans, a géré sans difficulté l’avantage de sa pole position, Schumi s’est bagarré comme un beau diable pour les deux petits points de la neuvième place. Sa Mercedes est loin d’en avoir le potentiel au vu de son niveau de performance affligeant.

Button, son dauphin à Sepang et également au classement des pilotes, est déjà relégué à vingt-quatre points.

Dimanche, Alonso (6e) et Hamilton (8e) ont perdu gros lors d’un accrochage, causé par l’Espagnol, qui les a obligés à repasser par les stands.

A noter un deuxième podium consécutif pour Lotus-Renault avec la troisième place de Nick Heidfeld, auteur d’un départ canon. S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire