23 février 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

agriculture

L’Europe adopte l’exemption aux obligations de jachères

L'Europe adopte l'exemption aux obligations de jachèresVictoire pour les agriculteurs. Pour toucher les aides de la PAC, les agriculteurs devront désormais laisser au moins 4 % des terres arables en cultures intermédiaires ou fixatrices d’azote et non plus seulement en jachères et surfaces non productives, selon une décision publiée au Journal officiel de l’UE. Les agriculteurs seront «soumis à moins de restrictions quant à la manière d’utiliser les terres arables

Salon de l’agriculture : la FNSEA envisage une reprise des actions si des efforts concrets ne sont pas réalisés

Salon de l'agriculture : la FNSEA envisage une reprise des actions si des efforts concrets ne sont pas réalisésLe président de la FNSEA Arnaud Rousseau a mis en garde le gouvernement, dimanche 11 février, à 12 jours de l’ouverture du Salon de l’agriculture, qui se tiendra à Paris du 24 février au 3 mars. Invité de BFTMV, le patron du premier syndicat agricole a envisagé une reprise des actions des agriculteurs si des efforts concrets n’étaient pas réalisés d’ici là. « On n’est pas dans le bon tempo (…), il faut accélérer le tempo», a-t-il averti.

Marc Fesneau : “Il faut que l’on tricote et qu’on détricote toutes les réglementations contradictoires”

Marc Fesneau : « Il faut que l'on tricote et qu'on détricote toutes les réglementations contradictoires »Au lendemain des annonces du Premier ministre Gabriel Attal destinées à répondre au mouvement de colère des agriculteurs, le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau, invité de franceinfo, plaide de nouveau pour une «simplification» des réglementations.

Les grands défis technologiques de l’agriculture de demain

Les grands défis technologiques de l'agriculture de demainLa révolution est en marche. Piloter plusieurs tracteurs sans conducteur, depuis une tablette ou un smartphone, c’est désormais possible, avec un tracteur autonome présenté l’an dernier au CES de Las Vegas, guidé par GPS avec une précision de 2 cm, pour ne pas abîmer les récoltes. La lutte contre les mauvaises herbes bénéficie, elle aussi, directement, des avancées technologiques.

L’Europe va-t-elle autoriser les « nouveaux OGM » ?

L'Europe va-t-elle autoriser les « nouveaux OGM » ?Pour certains politiques et industriels, des plants de maïs représentent l’avenir de l’agriculture. Pour les associations, c’est de nouveaux OGM et elles se battent pour qu’ils ne soient jamais cultivés en plein champ. Ici en Belgique, une chercheuse travaille à améliorer les plantes. Elle utilise ce que l’on appelle les NGT, de nouvelles techniques d’édition du génome pour rendre les plants plus résistants

Une réforme des assurances pour protège les récoltes des agriculteurs

Une réforme des assurances pour protège les récoltes des agriculteursL’an dernier, une exploitation a subi un violent orage : « On a pris des grêlons pendant un quart d’heure qui était de la taille d’une balle de golf à peu près ». Sur les fraisiers, on a perdu 90 % de notre production en l’espace d’un quart d’heure. Des pertes considérables représentant près de 70 000 euros, il n’avait pas les moyens de s’assurer

Les agriculteurs contraints de planter des semis écologiques sous peine de sanction

Les agriculteurs contraints de planter des semis écologiques sous peine de sanctionVictimes de la sécheresse, ils ont l’obligation de mettre en place des semis écologiques sur leurs terres pour capter le nitrate dans le sol. Les agriculteurs ne décolèrent pas. Mesure imposée par la Politique agricole commune et les préfectures picardes. Mais, cette année, la sécheresse grille les exploitations. Les agriculteurs risquent des pénalités et demandent une dérogation.

Utiliser de l’urine comme alternative aux engrais chimiques

Utiliser de l'urine comme alternative aux engrais chimiquesL’urine, riche en azote et en phosphore, peut être utilisée comme alternative aux engrais chimiques. «Si l’on veut arrêter de polluer massivement pour fabriquer des engrais, assure, mardi 17 mai, Mickael Roes, coprésident de cette société, on va être obligé de recycler les urines. Il n’y a pas le choix !» Notre urine, riche en azote et en phosphore, peut être une alternative aux engrais chimiques.

La construction d’une méga bassine de rétention d’eau révolte les écologistes

La construction d'une méga bassine de rétention d'eau révolte les écologistesC’est le projet de construction d’une nouvelle méga-bassine qui les a fait venir par milliers. Des opposants venus de la France entière, tenus sous haute surveillance. Le face à face entre manifestants et forces de l’ordre est tendu. En cause, le projet de construction d’un bassin de rétention géant, grand comme sept terrains de football.

« Les prix vont augmenter » en France, prévient le ministre de l’Alimentation

« Les prix vont augmenter » en France, prévient le ministre de l’AlimentationInvité sur RMC, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, est revenu ce jeudi 24 mars 2022 sur les conséquences de la guerre en Ukraine sur l’alimentation des Français. Le ministre a d’emblée écarté le risque de pénurie, en tout cas en France.

Depuis 2007, où sont passés les 800 millions d’euros du plan anti-pesticides ?

Depuis 2007, où sont passés les 800 millions d’euros du plan anti-pesticides ?« Il y a une telle dispersion de moyens que l’on s’y perd.» Dès 2014, alors à la tête d’une mission parlementaire, il constate que 361 millions d’euros ont été engloutis sans résultat. Selon elle, non seulement ce plan de réduction des pesticides va mobiliser 800 millions d’euros entre 2009 et 2021, mais 400 millions d’euros de fonds publics dépensés pour les mêmes raisons par an, se sont rajoutés à cette somme.

Ces agriculteurs qui ne labourent plus leur terres

Ces agriculteurs qui ne labourent plus leur terresAprès son père, qui a initié cette manière de travailler dès 1992, cet agriculteur de Corbreuse (Essonne) s’est entièrement converti à l’agriculture de conservation des sols en 2003. » À la sortie du village, après quelques centaines de mètres sur un chemin cabossé, une des parcelles de Ludovic Joiris apparaît au loin.

Dans certaines régions le blé, l’orge n’a pas manqué

Arrosage intensifLes récoltes du blé, de l’orge ont eu lieu ces derniers jours. On entend déci delà a la radio ou la télévision que certains agriculteurs céréaliers notamment commencent déjà a se plaindre et pour certains avec raisons. La récolte selon eux est mauvaise cette année ce qui est probablement vrai pour certains territoire ! Mais les autres années ils disent les mêmes choses !

Le maintien de notre agriculture

Le maintien de notre agricultureLe maintien de notre agriculture. À l’attention : de Monsieur Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt. Monsieur Le Foll. J’ai envie de vous dire que l’heure est grave parce que notre agriculture se meurt mais je ne pense pas que vous m’ayez attendu pour dresser ce constat là, vous qui semblez avoir pris conscience de la nécessité d’avoir un sol vivant pour des êtres qui aspirent à le rester !

Envoi par email
RSS