Dans le secret du confessionnal, c’est le grand nettoyage de printemps

Dans le secret du confessionnal, c'est le grand nettoyage de printemps« J’appelle ça le grand nettoyage de printemps », sourit le père Christian, qui absout ses paroissiens de l’ouest parisien. Dans le langage chrétien, ce rituel a un autre nom : « faire ses Pâques », c’est-à-dire se délester de ses péchés pour pouvoir communier le jour où Jésus est censé avoir ressuscité. Sans grande surprise, les petits et grands secrets du confessionnal sentent le « stupre et la fornication », comme le chantait hardiment Brassens.

Lire la suite