27 février 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

croissance

Bruno Le Maire annonce une importante révision à la baisse de la croissance pour 2024

Bruno Le Maire annonce une importante révision à la baisse de la croissance pour 2024De 1,4 %, la croissance du produit intérieur brut 2024 prévues en septembre par Bercy devrait être abaissée à 1 %. Soit un chiffre semblable à celui de la Commission européenne, annoncé jeudi, et à celui de la Banque de France, et très proche de la prévision du Fonds Monétaire International.

La croissance française en net ralentissement

La croissance française en net ralentissement La croissance du produit intérieur brut (PIB) de la France a péniblement atteint 0,1 % au troisième trimestre, portée par un rebond de la consommation des ménages, selon une première estimation de l’Insee publiée mardi 31 octobre. Cette modeste progression entre juillet et septembre marque un coup de frein par rapport à la croissance de 0,6 % enregistrée au second trimestre.

La croissance française continue de bien résister

La croissance française qui continue de bien résisterDans sa dernière enquête mensuelle de conjoncture menée auprès des chefs d’entreprise entre le 21 juillet et le 4 août, la Banque centrale parle d’un Produit international brut en hausse de 0,1 % en juillet, et prévoit même une croissance «légèrement positive» au 3ᵉ trimestre par rapport au précédent. Parallèlement, l’indicateur d’incertitude de l’enquête est en repli pour ces trois secteurs que sont l’industrie, les services, et même dans le bâtiment

Divergences de point de vue sur la croissance entre le gouvernement et la Banque de France

Divergences de point de vue sur la croissance entre le gouvernement et la Banque de FranceAlors que Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, répète que l’économie française résiste bien et annonce 1 % de croissance pour l’an prochain, la Banque de France, elle, prédit plutôt une fourchette de 0,5 % à 0,8 %, soit jusqu’à moitié moins. Concernant l’inflation, là aussi, la banque de France – institution indépendante du pouvoir – fait un petit pas de côté par rapport à Bercy.

La croissance de l’économie française a atteint +0,5 % au deuxième trimestre

La croissance de l'économie française a atteint +0,5 % au deuxième trimestreL’économie française s’est mieux portée qu’attendu au second trimestre : l’Insee a mesuré la croissance du PIB de la France à 0,5 %, alors qu’elle tablait sur 0,25 %, selon les données publiées vendredi 29 juillet. Au premier trimestre, le PIB s’était contracté de 0,2 %. Elle reste négative pour les achats de biens , mais les achats de services repartent nettement à la hausse.

La Banque de France écarte le scénario d’une récession

La Banque de France écarte le scénario d'une récessionL’économie française peine à sortir de sa torpeur. Après avoir reculé au premier trimestre, la croissance du produit intérieur brut pourrait légèrement se redresser entre avril et juin. La Banque de France table désormais sur une légère hausse de l’activité de 0,25 point durant le second trimestre, selon sa dernière projection dévoilée ce mardi 14 juin.

Les économistes divisés sur une possible récession technique en 2022

Les économistes divisés sur une possible récession technique en 2022Comme ailleurs dans la zone euro, la reprise post-Covid de l’activité dans l’Hexagone commence à être freinée dans son élan par les effets de la guerre menée par la Russie en Ukraine . Pour la France, le Fonds Monétaire International a revu à la baisse, mardi, sa prévision de croissance de 0,6 point par rapport à son estimation de janvier,

La croissance française a atteint 7 % en 2021 selon l’Insee

La croissance française a atteint 7 % en 2021 selon l'InseeLa croissance du produit intérieur brut (PIB) français a atteint 7 % en 2021, un bond jamais vu depuis 52 ans, mais qui intervient après la récession record de 2020 (-8 %), selon une première estimation publiée vendredi 28 janvier par l’Insee. Ceci équilibrant cela. Avec un quatrième trimestre 2021 qui a connu une croissance de 0,7 %,

Le gouvernement baisse sa prévision de croissance

Le gouvernement baisse sa prévision de croissanceInvoquant un contexte économique international défavorable et des dépenses annoncées en réponse au mouvement des «gilets jaunes», le ministère français de l’Économie et des finances a abaissé vendredi sa prévision de croissance économique pour 2020 ainsi que ses ambitions de réduction du déficit public et de la dette. Cet effet exceptionnel mis à part, le déficit va en réalité stagner en 2020

La croissance française rebondit légèrement

La croissance française rebondit légèrementLa croissance française rebondit légèrement. Avec une croissance de 0,4 % au troisième trimestre, la France a fait mieux que la zone euro. La croissance a nettement rebondi en France. Après une première moitié de l’année décevante au cours de laquelle la croissance n’avait été que de 0,2 % par trimestre, c’est un retour à une meilleure fortune.

L’ économie ralentit, mais la ministre du travail reste confiante

L' économie ralentit, mais la ministre du travail reste confianteL’ économie ralentit, mais la ministre du travail reste confiante. «La croissance, c’est d’abord une question de confiance», a expliqué mardi matin la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, lors des «Rendez-vous de Grenelle» organisés à son ministère pour faire un point sur le marché du travail.

Pour plus de croissance, le FMI invite à taxer… les revenus des riches

Pour plus de croissance, le FMI invite à taxer... les revenus des richesPour plus de croissance, le FMI invite à taxer… les revenus des riches. A la veille de son assemblée annuelle, vendredi 13 octobre, le Fonds monétaire international (FMI), dirigé par Christine Lagarde, lance un avertissement : il faut taxer plus fortement les riches, car ce sont les inégalités, et non pas les impôts, qui pénalisent la croissance.

Envoi par email
RSS