Les trains et avions pris d’assaut pour rejoindre les régions épargnées

Les trains et avions pris d’assaut pour rejoindre les régions épargnéesUn an après le premier confinement, l’exil des Franciliens se répète. C’est la ruée vers l’ouest : jeudi soir, après les annonces de confinement de seize départements, dont ceux de l’Ile-de-France, il était quasiment impossible de réserver un billet de train sur le site de la SNCF en direction du Pays basque ou de la Bretagne pour le lendemain, à moins de voyager en première classe et de payer un tarif exorbitant.

Lire la suite