Pour leur contraception, les Françaises choisissent les pilules les moins risquées

Pour leur contraception, les Françaises choisissent les pilules les moins risquéesLa désaffection à l’égard des pilules de 3ᵉ et 4ᵉ génération, entamée en 2013, s’est poursuivie et a profité aux pilules moins risquées pour la santé des femmes, se sont félicités vendredi l’Agence nationale de sécurité du médicament et Santé publique France. La polémique sur le risque des pilules de 3ᵉ et 4ᵉ génération

Lire la suite