Inhaler l’odeur de tabac froid pourrait présenter des risques pour la santé

L’odeur de tabac froid n’est pas juste désagréable pour nos narines. L’université de Yale aux Etats-Unis a publié mercredi une étude dans la revue Science Advances qui démontre que le « tabagisme ultra-passif » pourrait être nocif pour la santé. Après avoir installé un dispositif de prélèvement high-tech dans les conduits d’aération, les scientifiques ont conclu que la “fumée tertiaire”, autrement dit les résidus présents dans la fumée de tabac, exposait les spectateurs à un “tabagisme ultra-passif” équivalent à entre une et dix cigarettes.

Lire la suite