Les pires logements «passoires thermiques» ne pourront plus être louées en 2023

Les pires logements «passoires thermiques» ne pourront plus être louées en 2023Cette mesure concerne 90 000 logements dont la consommation énergétique dépasse les 450 kWh par mètre carré et par an. Jusqu’à présent, il avait été décidé qu’à partir de 2028, les 4,8 millions de logements considérés comme des « passoires thermiques » classés avec une étiquette F ou G (qui se trouve sur le diagnostic de performance énergétique) seraient interdites à la location. Dans un décret à paraître, la ministre du Logement veut interdire dès 2023 la location pour les logements considérés comme étant les pires « passoires thermiques ».

Lire la suite