23 février 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

pharmacien

Les pharmaciens ont de nouvelles compétences

Les pharmaciens ont de nouvelles compétencesLes pharmaciens pourront désormais prescrire des antibiotiques aux patients atteints d’infections urinaires ou d’angines, à condition qu’un test pour confirmer l’origine bactérienne de la maladie soit réalisé. « C’est une excellente nouvelle pour les patients », se réjouit Éric Myon, secrétaire général de l’UNPF, l’Union nationale des pharmacies de France, invité vendredi 1ᵉʳ septembre sur France Inter.

Les pharmaciens peuvent désormais administrer tous les vaccins et rappels

Les pharmaciens peuvent désormais administrer tous les vaccins et rappelsSoulager les médecins et augmenter la couverture vaccinale des adultes, tel est le double objectif de la nouvelle convention nationale pharmaceutique qui autorise, depuis le 7 novembre, les pharmaciens à administrer tous les types de vaccins et rappels. Jusque-là, les pharmaciens pouvaient vacciner contre la grippe et la Covid-19. La liste s’élargit désormais à 14 nouveaux vaccins.

En France, « Il manque 15 000 pharmaciens » dans les officines

En France, « Il manque 15 000 pharmaciens » dans les officines«Il manque 10 % des effectifs» et «nous sommes en capacité de recruter 15 000 pharmaciens», affirme dimanche 23 octobre sur franceinfo Philippe Besset, président de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France. Selon Philippe Besset, si le secteur manque de bras, c’est en raison des «missions de santé publique» supplémentaires qui ont été confiées aux officine

Les pharmaciens s’inquiètent car la pénurie de vaccins contre la grippe se poursuit

Les pharmaciens s'inquiètent car la pénurie de vaccins contre la grippe se poursuitAfin de ne pas prendre le risque de cumuler la Covid-19 avec la grippe saisonnière, les Français recourent massivement au vaccin, au point que certaines personnes prioritaires n’ont pu se fournir. C’est l’un des effets de la crise sanitaire actuelle, les Français ne voulant pas prendre le risque de cumuler le Covid-19 et syndrome grippal

Envoi par email
RSS